Vidéo

Jean-Alain Fanchone : " De très bons souvenirs du Racing !"

Les anciens
Vidéo
27 Juin 2019 12h18

De retour au Sporting club de Schiltigheim après une pige du côté du FCSR Haguenau Jean-Alain s'est confié à Direct Racing. Ses ambitions, sa carrière, le Racing, petit tour d'horizon.

Jean-Alain vous êtes de retour au Sporting après un an à Haguenau. Quel souvenir gardez-vous du FCSR ?

Ça a été une bonne expérience mais je reste malgré tout déçu. On avait largement l'équipe pour se maintenir, un groupe avec des jeunes. Il y avait beaucoup de qualité dans cette équipe, ce qui nous a fait défaut c'est le manque d'expérience à ce niveau.

Pourquoi être retourné à Schiltigheim ?

Je connais le coach, les installations. Avec Haguenau on est descendus, moi je souhaitais rester en N2. Cette saison, le club veut jouer la montée, ça tombe bien moi aussi !

Revenons un peu sur le Racing. Quels souvenirs en gardez-vous ?

Ce sont mes meilleurs souvenirs, c'est mon club formateur ! La période au centre de formation a été une des meilleures périodes de ma vie. Après, forcément il y a de la déception comme en 2009 où on est troisièmes de Ligue 2 toute la saison et lors du dernier match on s'incline à Montpellier qui monte à notre place. La saison suivante on se trouve en national, alors qu'on aurait pu être en Ligue 1.

Pourquoi avoir quitté le Racing ?

À la suite du dépôt de bilan du club, tous les contrats pros ont été annulés. Il fallait donc que je trouve un autre club. J'ai donc fait un petit tour d'Europe, en Italie, en Angleterre ou encore en Roumanie.

Justement, que gardez vous de vos expériences à l'Udinese ou encore Watford ?

De bons souvenirs, il y avait des joueurs de qualité. A l'étranger le rapport au foot est vraiment différent par rapport à la France. Ce n'est pas la même façon de penser, c'est mieux, on est beaucoup pris en charge. À l'étranger on a juste à penser à jouer au foot, on a pas tous les à côtés.

Pour finir, combien de temps vous voyez vous encore jouer ?

Je ne sais pas du tout. Le plus longtemps possible j'espère. Mon projet, c'est de remettre un club alsacien au minimum en National 1. C'est une terre de football ici, il y a plein de jeunes pétris de talent.

A propos de l'auteur

Nathanaël