ligue1conforama_1256x837_14

Écarts minimums

Ligue 1
24 Février 2019 10h12

En plus de la rencontre opposant le Racing et Lille (1-1), quatre autres matchs de cette 26ème journée ont déjà été disputés. Si Paris n'a pas tremblé face à Nîmes (3-0), les trois autres duels se sont terminés sur le plus petit des scores, 1-0.

Vendredi soir, Dijon accueillait Saint Etienne. Chacun son objectif : le maintien pour les locaux, l'Europe pour les Verts et au final, ce furent les visiteurs qui s'imposèrent grâce à une réalisation de son défenseur central Subotic peu après l'heure de jeu. Grâce à ce succès, l'ASSE s'accroche au wagon européen. Quant aux Dijonnais, ce quatrième revers consécutif ne leur permet pas de s'extirper de la zone rouge (18ème, un point devant Caen).

Les bonnes affaires dans la course au maintien

Cette course au maintien justement était à l'affiche ce samedi soir. Qui plus est, il valait mieux jouer à domicile. En recevant respectivement Angers et Nice, Guingamp et Amiens voulaient profiter de leurs antres pour se relancer. Et si le score final de ces deux rencontres fut identique (1-0), le déroulé des rencontres fut tout autre. Guingamp s'imposait à l'ultime seconde grâce à une réalisation de Lucas Deaux (90+2). Une très bonne affaire pour les Bretons qui se replacent, à un point de Caen, deux de Dijon mais restent tout de même lanterne rouge au classement.

Même ouf de soulagement pour Amiens qui dispose d'une petite équipe de Nice (et prochain adversaire du Racing). Sans cadrer la moindre frappe dans le match, les Aiglons ne pouvaient espérer mieux. Surtout, face à des Picards inspirés et libérés par un but de Guirassy à la 11ème minute, Amiens prend donc quelques longueurs sur la zone rouge (4 points) et s'offre une bonne bouffée d'oxygène.

Tranquille comme Paris

Enfin, en début d'après midi hier, Paris n'a une nouvelle fois pas fait dans le détail. 3-0, un tarif presque devenu normal quand on se déplace au Parc face à une équipe en forme en cette fin d'hiver, Nîmes. Kylian Mbappé en a profité pour devenir le plus jeune joueur à atteindre la barre des 50 buts inscrits en Ligue 1 grâce à son doublé.

A propos de l'auteur

Julien

Samedi 30 Mars
Stade Pierre Mauroy
Strasbourg

VS

21h05
Guingamp
00
JOURS
00
HEURES
00
MINS
00
SECS