Vidéo

Alexander Djiku débarque à Strasbourg

Ligue 1
Vidéo
6 Juillet 2019 08h30

Après Bellegarde (21 ans), c'est le défenseur Alexander Djiku (24 ans) qui vient de signer. Le Racing mise sur la jeunesse expérimentée durant ce début de mercato estival. Portrait...


En glanant une place de titulaire, Alexander Djiku a pris une autre dimension avec le club caennais (59 rencontres de Ligue 1 sous les couleurs du SM Caen). Avant cela, il a sillonné le sud de la France, passant de Perpignan à Bastia. En 2012, le gamin joue sous les couleurs de l'AS Perpignan depuis quatre saisons, alors que le Montpellier HSC ne l'a toujours pas repéré. Lors d'un tournoi interligues de la génération 1994, le jeune Djiku joue au poste de latéral gauche avec l'équipe du Languedoc-Roussillon. Un homme influent va très vite lui trouver des qualités footballistiques. "Il m'a tout de suite tapé dans l’œil", se rappelle Ghislain Printant, alors directeur du centre de formation du Sporting Bastia. Ce dernier n'hésite pas une seconde et décide de lui proposer d'intégrer la formation du club corse. Encore sous le statut de joueur amateur, puisque Bastia jouait en National et n'avait pas les moyens financiers, Alexander Djiku doit faire ses preuves chaque année. "C'est tout l'inverse du jeune à qui l'on donne un contrat aspirant pro à 15 ans. On a pris le bon chemin avec lui car on ne lui a pas tout donné", déclarait Printant.


Un défenseur puissant et technique


Le français signe enfin son premier contrat professionnel à 20 ans, après les nombreux obstacles qu'il a pu croiser sur son chemin. Malheureusement, les blessures vont le couper dans son élan. Il se casse un pied en septembre 2015, avant de se fracturer l'avant-bras en août 2016. Malgré ces épisodes délicats, il se montre tout de même convaincant lors de ses apparitions sur les terrains de Ligue 1 avec le Sporting. Il s'est imposé comme un défenseur puissant et technique sur le terrain, à l'image de son intervention dans un match face au PSG ci-dessous.



Considéré comme "réservé" par ses coéquipiers, Djiku a réussi à entrer dans le monde professionnel par la petite porte. "Il a les pieds sur terre. C'est quelqu'un qui a toujours été réfléchi dans sa formation et sa post-formation. Il a aussi évolué aux côtés de joueurs comme François Modesto et Sébastien Squillaci. Des mecs qui vous font gagner du temps. Il a su écouter ces gens-là", révèle Ghislain Printant. Au moment où bastia a coulé, Djiku est resté à la surface, trouvant un nouveau challenge au SM Caen pour poursuivre sa progression au haut niveau. Celui qui est latéral gauche de formation s'est ensuite reconverti en défenseur central depuis qu'il joue sous les couleurs normandes, prenant là encore une autre dimension. Depuis, il n'a cessé de faire ses preuves en gravissant les échelons...



A propos de l'auteur

Florent

Etudiant en master de journalisme. Aspire à être journaliste de sport.