Vidéo

Le dernier parcours du Racing en coupe d'Europe !

Ligue 1
Vidéo
18 Juillet 2019 13h48

2006. Voilà à quelle date il faut remonter pour trouver une trace du Racing en coupe d'Europe. Un autre temps. Il y a 13 ans, le Racing s'était déjà qualifié en coupe de l'UEFA à la faveur de sa victoire en coupe de la Ligue. Petits souvenirs de cette épopée qui avait vue le Racing atteindre les huitièmes de finale.

Tout a commencé avec un premier tour de barrages face au Graz AK. L'entraîneur de l'époque, Jacky Duguépéroux, s'appuyait sur une équipe expérimentée pour dominer les autrichiens au match aller (0-2) puis au match retour (5-0) à la Meinau. En effet, à l'époque un certain Stéphane Cassard gardait les cages alsaciennes, 32 ans à l'époque. Les frères Farnerud, Mickaël Pagis ou encore Ulrich Le Pen ont permis aux strasbourgeois d'atteindre les phases de poule cette année là en y allant de leur but.


Pas de format aller/retour en poule

À cette époque, la coupe d'Europe était pensée différemment par rapport à aujourd'hui. Cinq équipes s'affrontaient en phase de poule, sans format aller/retour. Ainsi, les Alsaciens avaient gagné leurs deux premiers matches de poules avant de faire deux matches nuls. Cela leur permettait de se hisser à la première place du classement de la poule. Gagnant deux buts à zéro à Bâle et sur le même score à la Meinau contre Tromso, les joueurs de Jacky Duguépéroux ont ensuite concédé le match nul à Rome (1-1), et à domicile contre l'Etoile Rouge (2-2).

Au sortir des poules, le Racing s'octroie un déplacement on ne peut plus exotique. En effet les bleus et blancs affrontent le Litex Lovech, un club bulgare. Après un triste match nul 0-0 au stade de la Meinau, la Racing va chercher sa qualification en terres bulgares en s'imposant 0-2 grâce à des réalisations d'Ulrich Le Pen et Amara Diané. Las, en huitièmes de finale le Racing s'incline face au FC Bâle (0-2/2-2) et voit son parcours européen se terminer avec les honneurs. Sans savoir que le prochain interviendrait plus de treize ans après....


Gameiro, la révélation

C'était son premier match européen, il s'est offert un doublé pour l'occasion. Face à l'Étoile Rouge de Belgrade, Kevin Gameiro a scoré deux fois en seize petites minutes. Mené 0-2 le Racing arrache l'égalisation à la 94 ème minute grâce à son tout jeune attaquant du centre de formation. Ce soir là, le joueur alors âgé de tout juste 18 ans a de suite conquis le public Strasbourgeois. Par la suite, l'attaquant dispute 68 matchs pour 17 buts avant d'être transféré au FC Lorient à l'été 2008 où il deviendra un des tous meilleurs buteurs de Ligue 1.


Sur le chemin du jeune Ivan Rakitic

Le croate Ivan Rakitic, évoluait alors au FC Bâle. À l'âge de 18 ans, il a participé aux deux rencontres de huitième de finale opposant le club alsacien au club suisse. Lors du match aller à Bâle et du match retour à la Meinau, le milieu de terrain au numéro 17 était néanmoins sur le banc. L'année suivante "Rakete" ("la fusée") s'envolait pour l'Allemagne où il signait un contrat avec l'équipe de Schalke 04, sa progression allait s’accélérer. Aujourd'hui il joue au FC Barcelone, aux côtés des tous meilleurs joueurs du monde. Comme quoi, affronter le Racing à 18 ans a peut-être des vertus...


A propos de l'auteur

Nathanaël