Renard

Les Bleues dans le sillage des Bleus ?

Ligue 1
30 Juillet 2019 08h00

Un an après leurs homologues masculins, les Féminines de l’Equipe de France s’apprêtent à disputer la Coupe du Monde, du mois de juin au mois de juillet, dans l’Hexagone. En effet, les Bleues vont profiter de cette opportunité pour apporter un joli coup de projecteur au football féminin encore peu populaire en France.


Dans ce mondial en plein cœur de la France, avec le match d’ouverture au Parc des Princes (France-Corée du Sud), et des stades qui affichent déjà complets : comme Le Havre, la Beaujoire, le Parc des Princes, le Parc OL, la fête promet d’être très belle. Forcément, l’occasion est belle pour surfer sur l’engouement autour de l’équipe de France, au plus haut depuis le sacre en Russie à la Coupe du Monde 2018.


Et pour réussir à conquérir le cœur des Français, plusieurs Bleues devraient tirer leur épingle du jeu, à l’image de la première et la plus populaire : Sakina Karchaoui. Âgée de seulement 23 ans, la latérale gauche, qui idolâtre Marcelo le Brésilien, la Sudiste a fait ses premiers pas à Miramas avant d’intégrer, vers quinze ans, le centre de formation de Montpellier. Toujours dans l’Hérault, la représentante désignée du football féminin en France (présente sur toutes les campagnes) est la plus suivie sur les réseaux sociaux et notamment sur Instagram. Une autre défenseure de qualité pourrait également briller : Amel Majri (25 ans). Alors qu’elle sort d’une blessure plutôt longue, la joueuse Lyonnaise aux 46 sélections a rejoint l’Olympique Lyonnais à 14 ans. Onze ans plus tard, cette dernière a parcouru un long chemin et a notamment été sacrée meilleure joueuse française en 2016, et 13ème du dernier Ballon d’Or. Mais la véritable taulière chez les Bleues, et en défense, se prénomme Wendy Renard. Âgé de tout juste 28 ans, la défenseure d’1m87 a un palmarès énorme avec l’Olympique Lyonnais et notamment 6 Ligue des Champions remportées. Si elle a perdu le brassard de capitaine en Équipe de France avec l’arrivée de Corinne Diacre comme sélectionneur, la Lyonnaise reste une figure incontournable des Bleues. Du haut de ses 108 sélections avec l’équipe A, elle aura un rôle déterminant dans la réussite des Françaises, favorites de la compétition.


En effet, malgré la présence de la meilleure nation féminine de ces dernières années, à savoir les Etats-Unis, l’Equipe de France est devant d’une courte selon les paris sportifs: (une cote de 3,90 pour la France, et 4,00 pour les USA). L’Allemagne (5,00), double championne du monde, l’Angleterre (6,75), les Pays-Bas (10,50), le Japon (12 50) et le Brésil (14,50) sont les autres nations favorites de la compétition. Le rassemblement des Bleues a déjà débuté et plusieurs stages ont été programmés par Corinne Diacre pour monter, petit à petit, en pression. Et le premier match, le 7 juin prochain, entre la France et la Corée du Sud devrait être suivi par des millions de téléspectateurs puisque TF1 se chargera de ce prime-time. Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu seront en direct du Parc des Princes pour lancer le début de la compétition. Un Mondial déjà promis à la France ?

A propos de l'auteur

Jonathan Helbling

Co-fondateur du Direct Racing et d'Alsa'Sports, le sport c'est ma passion et je ne souhaite qu'une seule chose, vous la faire vivre au travers de nos sites en vous offrant l'information gratuitement !