Sissoko Simakan Mitrovic

Ne rien regretter !

Ligue 1
22 Août 2019 08h18

En accueillant l'Eintracht Frankfurt en barrages de l'Europa League, le Racing Club de Strasbourg a l'occasion, le temps d'une soirée, de renouer avec son glorieux passé européen. Si le club alsacien compte une nouvelle génération de supporters depuis son retour de l'enfer en 2011, il n'en garde pas moins des amoureux qui ont connu les belles épopées en Coupe de l'UEFA. Confronté à des clubs tels que Liverpool, l'Ajax d'Amsterdam, ou encore, les deux Milan, Strasbourg a prouvé dans son passé qu'il était capable de briller et de réaliser quelques exploits.

Face au demi-finaliste de la compétition lors de la saison passée, les hommes de Thierry Laurey n'auront d'autres choix que d'enfiler le bleu de chauffe. Soutenue par plus de 20 000 supporters, la bande à Stefan Mitrovic a l'occasion de frapper un grand coup lors de ce match aller !

Comme précisé par Alexander Djiku en conférence de presse, les années passent et ne se ressemblent pas. Si l'ambition première de l'Eintracht est de refaire un parcours de qualité dans la compétition, il ne pourra occulter le fait d'avoir perdu quelques joueurs cadres de son effectif. L'attaquant français Sébastien Haller qui a rejoint le club de West Ham pour une somme avoisinant les 50 millions d'euros et, Luka Jovic, parti pour le Real Madrid pour 60 millions d'euros ! Si deux joueurs ne font pas une équipe, il faut tout de même souligner qu'à eux deux ce sont 47 buts lors de la saison passée, dont 15 en Europa League. Une attaque démunie de stars désormais et dont l'entraîneur, Adi Hûtter, avait fait de Ludovic Ajorque une cible prioritaire.

Vainqueurs face à Hoffenheim 1-0 lors de la première journée de championnat, grâce à l'ouverture précoce du score (1ère minute de jeu) par l'Autrichien Hinteregger, les Allemands ont évolué dans un dispositif partiellement semblable à celui habituellement employé par Thierry Laurey. Mais peu importe, comme précisé par l'entraîneur du Racing Club de Strasbourg, rien ne sert de parler avant la rencontre, la vérité ce sera sur le terrain à compter de 20H30. Ce qui est certain, c'est qu'au coup de sifflet il faudra avoir tout fait pour ne pas avoir le moindre regret et cela, peu importe le résultat. Car plus que jamais, ce que retiendront les amoureux du Racing, c'est l'envie et l'abnégation dont les joueurs auront fait preuve durant les 90 minutes de jeu !

A propos de l'auteur

Jonathan Helbling

Co-fondateur du Direct Racing et d'Alsa'Sports, le sport c'est ma passion et je ne souhaite qu'une seule chose, vous la faire vivre au travers de nos sites en vous offrant l'information gratuitement !