Vidéo

Nuno Da Costa se voit bien poursuivre à Strasbourg

Ligue 1
Vidéo
15 Mai 2019 08h00

Huit buts et cinq passes décisives cette saison pour l'attaquant capverdien du Racing Club de Strasbourg ! En effet, Nuno Da Costa réalise une belle saison sous le maillot strasbourgeois, et cela, malgré sa baisse de régime au début de l'année 2019. Le joueur revient avec nous sur cette saison et sur son avenir :

Nuno, comment te sens-tu en ce moment ?

Ça va, pas mal, même plutôt bien (rires) !

Comment vis-tu cette saison ?

La saison est longue, mais je la vis bien. Nous sommes allés très loin en coupe de la Ligue. Je pense que ça fait un moment que je n'avais pas joué 30 matchs. Mais je suis content d'avoir beaucoup joué !

La coupe de la ligue est arrivée tôt cette saison, il y a une forme inconsciente de relâchement ?

Avec la pression que l'on avait accumulée avec cette finale, c'est normal qu'après on sente une certaine forme de libération après l'avoir gagnée. C'est humain, mais on sait aussi qu'il y avait des matchs difficiles. L'équipe a beaucoup enchaîné même après la finale. On manque peut-être d'un peu de jus pour cette fin de saison.

Aujourd'hui, tu es à huit buts, tu es dans les clous de l'objectif que tu t'étais fixé en début de saison ?

Je suis dans les clous ! Mais, pour moi, l'objectif n'était pas forcément de marquer mais plutôt de faire une saison sans me blesser. Aujourd'hui, je pense que c'est réussi même si j'ai eu un creux en janvier. Après je ne me contente pas que des buts, j'aime aussi faire marquer ! Je prends ça en compte aussi même si j'aimerais donner encore plus de passes décisives. J'aimerais être considéré comme un attaquant complet, capable de dribbler, de marquer, de donner des passes décisives.

Vous avez perdu à Dijon ce week-end, certains supporters sont mécontents, les trouves-tu trop durs ?

Chacun a son niveau d'exigence. Plus on donne aux supporters, plus ils ont envie ! Mais c'est pareil pour nous, le football n'est pas une science exacte, ce n'est pas parce que vous gagnez contre les gros que ce sera plus facile contre les petits. À Dijon, on se fait surprendre dans un match où, sans manquer de respect à Dijon, on aurait pu gagner 3-1 si on met nos occasions franches, mais comme ça n'est pas arrivé forcément on se fait punir à la fin !

Si tu avais les supporters en face de toi, qu'aurais-tu envie de leur dire ?

Franchement, j'aimerais qu'ils soient un peu plus indulgents. On a quand même des joueurs importants qui sont moins là, d'autres qui ont pas mal enchaîné. En fin de saison on a un creux physique ou même au niveau de la concentration, mais en tout cas dans l'envie on n'a pas baissé les bras et à chaque fois qu'on entre sur le terrain, on y va toujours avec la même envie de bien faire. Malheureusement, ça ne marche pas toujours !

Ce week-end, c'est le dernier match à domicile de la saison, c'est toujours particulier un dernier match à la maison ?

Bien sûr. Après, le public a toujours été là pour nous, ce serait bien qu'on leur fasse cadeau d'une victoire. Après tous les défis qu'on a eu, les déplacements où ils ont été là, c'est sûr que c'est particulier. Quoi qu'il arrive on garde toujours un très bon souvenir de ce stade !

Comment vois-tu ton avenir ?

Je me sens bien ici. À chaque fois que je rentre dans le stade cela me fait quelque chose, et pour avoir fait pas mal de stades cette saison en ligue 1, c'est vraiment différent de ce qu'on peut ressentir ailleurs ! Même dans des stades où il y a beaucoup de ferveur comme Marseille ou Saint-Étienne, c'est quelque chose de totalement différent. Je pense que c'est la chose la plus attractive ici au Racing donc forcément on se sent bien quand on joue sous ces couleurs-là. Pour l'instant, il me reste encore deux ans de contrat, donc on verra bien mais tout est parti pour que je reste là !

En plus le Racing peut jouer l'Europe !

Même sans Europa League, j'ai envie de pousser pour faire encore mieux la saison prochaine. Mais pour le moment, je n'y pense pas car ce serait le meilleur moyen pour passer de mauvaises vacances. On a encore le temps d'y penser. De toute manière, si vous avez fait ce qu'il fallait dans votre saison, que vous estimez être dans les clous, vous pouvez partir en vacances sereinement. Sinon, c'est clair que si vous ne pensez qu'à ça, vous foutez vos vacances en l'air.

Quand je suis venu ici, le président de Valenciennes n'aidait pas à ce que ça se fasse, cela m'a tué mes vacances (rires).

Encore un match à domicile pour offrir une victoire aux supporters

Le tout c'est de rester exemplaire jusqu'au bout par rapport aux joueurs, le staff, et de respecter les supporters. Il faudra qu'on donne le meilleur de nous-même pour les fans.

Les champions de France 1979 seront présents, cela t'évoque quoi ?

C'est toujours un honneur, ce sont des joueurs qui font partie de l'histoire du club ! On devra faire encore un peu plus sur ce match. Leur montrer que nous faisons tous partie de l'histoire du Racing Club de Strasbourg !


A propos de l'auteur

Jonathan Helbling

Co-fondateur du Direct Racing et d'Alsa'Sports, le sport c'est ma passion et je ne souhaite qu'une seule chose, vous la faire vivre au travers de nos sites en vous offrant l'information gratuitement !