Vidéo

Occasion manquée pour le Racing !

Ligue 1
Vidéo
23 Février 2020 10h08

En cas de victoire face à Amiens, le Racing Club de Strasbourg avait une occasion en or de bien se positionner pour une potentielle course à l'Europe. L'objectif premier répété par Thierry Laurey au cours de ces dernières semaines n'était autre que d'atteindre la barre des quarante points le plus rapidement possible. Malheureusement, comme lors de la rencontre à Lyon le week-end dernier, il aura manqué un brin de réussite aux Alsaciens pour s'adjuger les trois points de la victoire.

Au terme d'une rencontre peu emballante, le Racing concède son deuxième résultat nul consécutif après avoir réalisé vingt matches de rang sans le moindre nul en championnat. Les Strasbourgeois n'ont pas su faire sauter le verrou picard et pour clôturer la soirée, c'est le Bas-Rhinois Régis Gurtner qui sauve son équipe d'un revers en réalisant une superbe parade dans les arrêts de jeu face à un Alexander Djiku une nouvelle fois tout proche d'être le sauveur !

Djiku et Lienard sur le banc

Deux choix qui ne font pas l'unanimité auprès des amoureux du Racing qui reprochent au coach strasbourgeois d'avoir affiché un visage trop défensif. Pour ce qui est du cas "Alexander Djiku", il semblerait, selon informations, que celui-ci ait encore une fois payé le tribut d'avoir refusé de jouer au poste de milieu récupérateur. Selon nos informations, l'ancien caennais est allé s'excuser auprès de l'entraîneur du RCS et auprès de ses coéquipiers peu avant la rencontre face à Amiens. Il est donc fort envisageable de le revoir dans le onze de départ de la rencontre face à Montpellier le week-end prochain.

De son côté, Dimitri Lienard n'a pas non plus démarré la partie. Le coach a préféré titulariser Sissoko et Bellegarde à la récupération, sans doute pour éviter de se découvrir face à la vitesse des attaquants amiénois. Un pari payant puisque le Racing n'a pas encaissé de but et cela pour la troisième fois au cours des quatre dernières rencontres de championnat (Toulouse, Reims et Amiens).

Pas une si mauvaise opération

Il est vrai que le RC Strasbourg aurait pu coup sur coup réaliser une superbe opération (Lyon et Amiens), mais il faut, par moments, voir certains points positifs. La bande à Stefan Mitrovic enchaîne une quatrième rencontre sans défaite et affiche un visage plutôt serein au niveau de la défense. En partageant les points face aux hommes des Lucas Elsner, le Racing aurait pu voir le peloton s'échapper devant lui, mais ce n'est pas le cas. Monaco a été tenu en échec face à Dijon (1-1), Montpellier chute à Angers (1-0) et Nice concède le nul face à Brest après avoir mené 2-0 (2-2 score final). Sans doute que les trois premières places se dérobent désormais, mais soyons honnêtes un instant, ce n'est pas la place de "notre" Racing !

Sixième avant les rencontres de ce dimanche, le Racing pourrait potentiellement glisser à la huitième place à l'issue de cette 26ème journée de championnat, sous conditions que Reims s'impose à Saint-Etienne et Bordeaux du côté de Paris. Le club alsacien pourrait donc conserver cette belle place avant le déplacement à Montpellier, une terre que Thierry Laurey connait bien. Le scénario devrait être tout autre, le MHSC sera dans l'obligation de se découvrir s'il souhaite tutoyer l'Europe à la fin de la saison, et ça, c'est quelque chose qui plait aux joueurs strasbourgeois, qui eux, aiment jouer rapidement en contres-attaques !

La déception est assez logique sur l'occasion manquée de frapper un grand coup et de se voir propulser à la cinquième place, mais l'opération n'est pas aussi nulle qu'elle peut en paraître.

A propos de l'auteur

Jonathan Helbling

Co-fondateur du Direct Racing et d'Alsa'Sports, le sport c'est ma passion et je ne souhaite qu'une seule chose, vous la faire vivre au travers de nos sites en vous offrant l'information gratuitement !

Samedi 18 Janvier
16ème de finale de la Coupe de France

VS

18h00
Strasbourg
Strasbourg