Vidéo

Quels objectifs pour le Racing cette saison ?

Ligue 1
Vidéo
9 Juillet 2019 11h40

Après une deuxième année consécutive en Ligue 1 plus que réussie (11ème place et vainqueur de la coupe de la Ligue) le Racing peut désormais se permettre de viser plus haut. Alors, dans le domaine du raisonnable, quels peuvent être les objectifs du Racing cette saison ?

Pérenniser le club en Ligue 1

C'est évidemment l'objectif principal. Car ne nous y trompons pas, malgré l'entame d'une troisième saison en Ligue 1, une première depuis 2005-2006, la priorité de Marc Keller est le maintien, encore une fois. Est-ce un manque d'ambition ? Absolument pas. Après une période, pas si lointaine, faut-il le rappeler, loin du monde professionnel la politique du club est la bonne. Il ne faut pas brûler les étapes et réinscrire le club dans la durée au plus haut niveau Français. Avec un budget d'environ 40 millions d'euros en 2018-2019, soit le treizième du championnat, le Racing ne s'est pas pris pour une autre équipe et a assuré son maintien relativement tôt dans la saison, chose plus que rare ! Bis repetita en 2019-2020 ? Lors d'une interview accordée à Rue 89 Strasbourg Marc Keller l'assurait d'ailleurs : "L'objectif c'est de pérenniser le club en Ligue 1. On veut faire un peu mieux sans perdre de vue que le maintien reste essentiel dans un championnat très compétitif." Nul doute que ces propos sont encore valables aujourd'hui. Quant à Thierry Laurey, ce dernier déclarait à France Bleu Alsace : "L'objectif pour la saison prochaine c'est encore d'améliorer ce classement en Ligue 1 tout en sachant qu'on aura une compétition supplémentaire." Voilà qui est clair

Une colonne vertébrale inchangée

Matz Sels, Stefan Mitrovic, Jonas Martin et Ludovic Ajorque. Voilà quelle a été la colonne vertébrale du Racing lors de la saison 2018-2019, tout du moins lorsque Jonas Martin n'était pas blessé. Une véritable ossature indispensable pour réussir sa saison en Ligue 1. Des cadres qui répondent présents et stabilisent l'équipe. Quelques preuves en chiffres : 37 matchs pour Matz Sels, 34 pour Stefan Mitrovic, 23 pour Jonas Martin et 25 pour Ludovic Ajorque. Si le nombre de matchs des deux derniers peut vous paraitre faible, il ne faut pas oublier que Jonas Martin a été blessé de Janvier à Avril. Quant à Ludovic Ajorque, il a été absent de la 5ème à la 15ème journée. S'appuyer sur ces hommes de base est essentiel au bon fonctionnement de l'équipe. Et ça, Thierry Laurey l'a bien compris. A l'heure actuelle, aucun de ces joueurs n'a quitté le club ! Chaque transfert est étudié. Par exemple Alexander Djiku arrive en lieu et place de Pablo Martinez et Jean-Ricner Bellgarde remplace Sanjin Prcic. Pas de recrutement clinquant, mais du poste pour poste efficace.

Une épopée Européenne ?

Cette saison, le Racing retrouve l'Europe pour la première fois depuis... 2006, soit plus de treize ans ! Certes, nous n'en sommes qu'au deuxième tour préliminaire de qualification à l'Europa League, mais pourquoi ne pas jouer le coup à fond ? L'adversaire potentiel du 25 juillet prochain sera soit le Maccabi Haïfa, en Israël, soit le ND Mura en Slovénie. Deux adversaires abordables pour notre Racing. Mais, à l'instar de Bordeaux l'an dernier, qui s'est qualifié pour la phase de groupe en passant par les barrages avait par la suite laissé beaucoup de forces en championnat. Ceci n'est pas à négliger. Mais, jouer pour se qualifier est une chose à souligner, tant on connaît l'habitude des clubs Français à ne pas jouer à fond l'Europe pour se concentrer sur le championnat. Et c'est bien dommage.. Espérons que le Racing croque lui à pleines dents dans cette campagne Européenne ! En tous cas, c'est l'objectif de Marc Keller, qui déclarait courant avril sur Alsace 20 : "Cette victoire en Coupe de la Ligue est une étape importante, mais le Racing n'est pas encore en Europe. Il faudra d'abord disputer des tours de qualifications. C'est inattendu, mais nous avons préparé un budget pour l'Europe. On essaiera d'améliorer l'équipe cet été. Ce sont des décisions importantes pour le club."

Remettre sa Coupe de la Ligue en jeu

Celle là, on ne l'avait pas vraiment vue venir l'année dernière ! Après un parcours exceptionnel, le Racing a remporté la Coupe de la Ligue, sa première depuis 2005 ! Et quand on voit le parcours, Lille, Marseille, Lyon, Bordeaux et Guingamp, on peut dire qu'elle est méritée. Souvent snobée par les clubs, avec ses matchs en pleine semaine, la coupe de la Ligue mérite d'être jouée à fond, car malgré tout, elle offre un strapontin Européen au vainqueur pour la saison suivante. Alors, en cas d'échec lors de la campagne Européenne pourquoi ne pas retenter de la gagner ? Et réaliser le fameux "back-to-back", c'est à dire réussir à conserver son trophée ?

Même si l'objectif principal reste évidemment le maintien en Ligue 1, d'autres objectifs annexes peuvent animer la saison 2019-2020 du Racing ! Entre le mercato, l'Europe ou encore les coupes nationales, ne vous inquiétiez pas chers supporters, vous allez être servis !

A propos de l'auteur

Nathanaël